Select Page

« 14 juillet », de Éric Vuillard

« 14 juillet », de Éric Vuillard

« 14 juillet », de Éric Vuillard, chez Actes Sud 2016

Sélection prix du roman des étudiants France Culture – Télérama

Événement fondateur de notre histoire contemporaine, pierre angulaire de la révolution française, la prise de la Bastille reste l’un des séismes historiques les plus célèbres de tous les temps. Vous connaissez déjà son déroulement tel que décrit par la version officielle, celle de l’Hôtel de ville, qui ne reflète que le point de vue de ceux qui n’y étaient pas. Le discours de Camille Desmoulins qui contribue à enflammer Paris, le peuple armé de fourches rassemblé au pied de la forteresse, l’assaut, le carnage, la reddition, la libération de ses quelques prisonniers, le massacre du gouverneur de Launay, sa tête fichée sur une pique puis exhibée dans toute la ville…

14 Juillet prend le contrepied des manuels d’histoire et de leur iconographie convenue. Éric Vuillard vous fait vivre les oubliés de la version officielle. Mais il précise qu’il n’a pas opéré en historien, mais qu’il a écrit une fiction. Une fiction qui ne joue pas avec les faits réels, mais qui remplit les blancs laissés par la Grande Histoire…

Il y célèbre les anonymes, ces « soldats inconnus de la révolution », ces gens du peuple qui ont fait tomber la Bastille. Il vous raconte l’histoire de ceux qui y étaient. Un livre ardent et épiphanique, où notre fête nationale retrouve sa grandeur tumultueuse.

Éric Vuillard vous fait entrer de plain-pied dans le sujet qu’il a fait sien, en vous resituant tout d’abord dans le contexte politique et économique de l’époque. Mais faisant fi de toute notion chronologique, il compare Necker à Jérôme Kerviel : « Et puis, ce fut Necker de nouveau, afin de rassurer la Bourse, car c’est à la Bourse, déjà, qu’on prenait la température du monde. (…) Il avait commencé sa belle carrière chez Girardot, une banque d’affaires franco-suisse (…) Il ne se tint pas aux directives qu’on lui avait laissées et prit une position hasardeuse – comme ces traders qui, de nos jours, jettent leurs ordres entre les mâchoires du monstre, en espérant que cela passe. Et cela passa. Il réalisa d’un coup un formidable bénéfice de cinq cent mille livres. On le prit aussitôt pour associé. »…

14 juillet accomplit l’exploit d’utiliser les mots pour donner vie à ce qui n’est pas. La docu-fiction d’Éric Vuillard, qui révèle une nouvelle fois son vrai talent de conteur, donne chair au néant.

« Héros malgré eux, ils ont écrit l’Histoire de la Révolution française. Un bel hommage à ces hommes et femmes anonymes, évincés du mythe » Télérama 16 sept16

Éric Vuillard  Éric Vuillard est un écrivain et cinéaste français né le 4 mai 1968 à Lyon.

Éric Vuillard

14 juillet accomplit l’exploit d’utiliser les mots pour donner vie à ce qui n’est pas. La docu-fiction d’Éric Vuillard, qui révèle une nouvelle fois son vrai talent de conteur, donne chair au néant.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes
Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.