Select Page

« Agatha Raisin enquête – La quiche fatale » Attention, rencontre imminente avec LA nouvelle Miss Marple !

« Agatha Raisin enquête – La quiche fatale » Attention, rencontre imminente avec LA nouvelle Miss Marple !

« Agatha Raisin enquête – La quiche fatale » de M. C. Beaton, chez Albin Michel

Non, le rôle de la quiche n’est pas joué par Agatha ! Attention, rencontre imminente avec LA nouvelle Miss Marple !

Agatha Raisin a 53 ans. Elle vient de vendre sa société de relations publiques Londonienne, et dans la foulée, achète un cottage dans un petit village des Costwolds, histoire de réaliser un vieux fantasme : gouter aux délices d’une retraite bien méritée. Mais elle ne tarde pas à s’ennuyer ferme. Elle n’est pas une femme charmante à laquelle on s’attache facilement, elle est vindicative, habituée à ce que tout tourne comme elle l’entend, ne sait que donner des ordres et fait peur aux gens pour obtenir ce qu’elle veut… Pas simple dans ces conditions de se faire de nouvelles relations...

Alors afficher ses talents de cordon-bleu au concours de cuisine de la paroisse devrait forcément la rendre populaire, du moins le pense-t-elle… Notre experte des relations publiques ne s’embarrasse d’aucun scrupule, allant jusqu’à présenter au concours une quiche achetée auprès de son traiteur favori. Il faut dire à sa décharge que notre citadine londonienne est plus connue pour être la reine du micro-onde que celle des fourneaux !

Résultat, elle ne gagne pas le concours : à la première bouchée, l’arbitre s’effondre raide mort, empoisonné.

Vous l’aurez compris, niveau intégration, c’est plutôt raté et comme tout le monde la soupçonne de meurtre, elle décide de mettre la main à la pâte et de démasquer elle-même l’assassin. Interrogée par la police qui semble résolue à jouer avec ses nerfs, Agatha se retrouve dans une situation des plus inconfortables. Se sentant victime d’une terrible injustice, elle entend bien laver son honneur en démasquant elle-même le coupable. Elle espère gagner ainsi le respect des habitants.


Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui.

Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire !


Vous allez adorer détester cette femme imbue d’elle-même mais qui, poussée dans ses derniers retranchements, va finir par prendre conscience que le monde ne tourne pas autour de sa petite personne.

Agatha Raison est l’objet d’une série à mi-chemin entre la comédie loufoque et le récit policier, dans laquelle M. C. Beaton fait le choix de s’affranchir des codes traditionnels du roman policier classique pour embrasser le parti-pris de la comédie policière.

Un exercice souvent périlleux et qui requiert autant d’audace que de talent pour se révéler pleinement réussi. L’auteure britannique excelle dans l’art de mettre en scène des personnages truculents, et son inventivité en termes de péripéties et autres situations rocambolesques semble sans limite.

Initialement paru au début des années 90 en Angleterre, Agatha Raisin n’a rien perdu de son charme et conserve aujourd’hui encore tout le sel à l’origine du succès de la saga (plus de 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde).

Marion ChesneyNée en 1936 à Glasgow, Marion Chesney alias M.C. Beaton a été libraire et journaliste avant de devenir un des auteurs de best-sellers les plus lus de Grande-Bretagne avec ses deux séries de romans policiers : Hamish MacBeth et surtout Agatha Raisin (plus de 15 millions d’exemplaires vendus dans le monde).


« L’Agatha Raisin de M.C. Beaton est un véritable trésor national. » The Times

Agatha Raisin

Agatha Raisin est l’objet d’une série à mi-chemin entre la comédie loufoque et le récit policier. M. C. Beaton fait donc à son tour le choix de s’affranchir des codes traditionnels du roman policier classique pour embrasser le parti-pris de la comédie policière.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.