Select Page

« Au secours, les mots m’ont mangé » de Bernard Pivot, chez Allary Editions

« Au secours, les mots m’ont mangé » de Bernard Pivot, chez Allary Editions

©Toursky.fr

 « Voici le récit de la vie périlleuse, burlesque et navrante d’un homme mangé par les mots », nous dit Bernard Pivot pour présenter son spectacle au théâtre du Rond-Point des Champs Elysées.

Sur scène pourtant, ce n’est pas lui mais les mots qui ont la vedette.

 Les paroles, même sur une scène de théâtre, s’envolent, les écrits restent. Alors faire le livre Au secours, les mots m’ont mangé était donc une évidence. En plus du traditionnel dvd, qui est fourni avec le booquin !

« On déguste des phrases. On savoure des textes. On boit des paroles. On s’empiffre de mots. Écriture et lecture relèvent de l’alimentation. Mais la vérité est tout autre : ce sont les mots qui nous grignotent, ce sont les livres qui nous avalent. » B.P.

Allez, ne résistons pas à un extrait qui va interpeller tout le monde : « le mot ego.
Mot masculin, forcément.
Mot invariable. Un ego ne varie pas, reste toujours au sommet de sa considération. Jamais de s à ego car ce serait le mélanger avec d’autres petits ego, avec des moi moi moi subalternes.
Et surtout pas d’accent sur le e, malheureux ! Car vous commettriez un pléonasme, puisqu’il est dans la nature de l’ego de toujours mette l’accent sur lui. »

Ecrit par admiration des écrivains, dit sur scène par son auteur, ce texte est une déclaration d’amour fou à notre langue. Bernard Pivot y raconte la vie d’un homme qui, malgré ses succès de romancier – invitation à Apostrophes, consécration au Goncourt – a toujours eu l’impression d’être mangé par les mots. Leur jouet plutôt que leur maître.

Un hommage malicieux, inventif et drôle aux hôtes du dictionnaire.

 284 - a© Giovanni Cittadini Cesi

On ne résume pas ce genre d’ouvrage. Il se picore ou se déguste à petites bouchées gourmandes et gourmettes, ou bien, selon l’humeur du moment, on le dévore. A chacun son tempérament. Moi, je l’ai dévoré avant qu’il ne mange…Petits mots, grands mots, gros mots, mots d’esprit, drôles de mots, mot de la fin… je ne savais plus où donner des papilles !

Alors cher public booquineur, faites comme Bernard Pivot, gavez-vous de mots !

 Et retrouvez avec délectation le talent de diseur de mots qu’est celui qui créa et anima avec brio Apostrophes ou Dicos d’or

« Un exquis concentré d’humour, de finesse, d’attachement et même d’affection pour cette langue française » Le Havre Libre

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.