Select Page

« Le bureau des jardins et des étangs », de Didier Decoin, chez Stock

« Le bureau des jardins et des étangs », de Didier Decoin,  chez Stock

Par le créateur du Comte de Monte Cristo

Au Japon, aux alentours de l’an Mil. Shimae, un village paysan sur les bords de la rivière Kusagawa. Cet humble village a un talent : celui d’abriter le pêcheur Katsuro, virtuose dans l’art de pêcher des carpes de grande valeur dans la rivière Kusagawa et de les transporter vers la ville impériale d’Heiankyo, la cité de tous les raffinements, de tous les plaisirs, et surtout la ville où se trouve le bureau des jardins et des étangs pour en orner les bassins des temples d’Heiankyô.

Katsuro est plus que respecté, il est vénéré par tous les habitants de Shimae : grâce à lui, l’honneur du village rejaillit jusqu’à la cité impériale !

Mais hélas un jour, Katsuro, se noie dans la rivière. Qui, parmi les villageois va pouvoir le remplacer ? Poser sur son dos le lourd fardeau des nacelles d’osier où tournoient les carpes boueuses et, en équilibre, marcher jusqu’à l’épuisement, traverser tous les dangers jusqu’à la capitale ?

Qui ? Sinon la veuve de Katsuro, la ravissante, l’effarouchée, la délicate Miyuki… Mais sera-t-elle capable d’assumer cette lourde tâche ?

« Depuis la mort de Katsuro, la jeune femme vivait dans un brouillard qui assourdissait les sons, détrempait les couleurs. Mais elle pressentait que cette opacité se dissiperait dès qu’elle prendrait la route, et qu’elle verrait alors le monde tel qu’il est en réalité, avec ses aspects positifs et ses pentes néfastes. Puis, lorsqu’elle aurait livré ses poissons, lorsqu’ils glisseraient dans les bassins des temples, sa vie s’empâterait de nouveau, l’obscurité la reprendrait. »

Alors elle se résout à ce grand sacrifice. Sa façon à elle de faire son deuil…

Dépaysement garanti avec ce magnifique Le Bureau des jardins et des étangs ! Avec ses airs d’estampes japonaises, ce roman se révèle délicatement exotique et sensuel. Mais pas pour autant « à l’eau de rose », ce qui en donnerait une lecture trop fade. Car vous y croiserez également des pirates sanguinaires, des pèlerins escrocs, de féroces maquerelles.

Rien ne sera épargné à la gracile Miyuki…

259 - a©rtl.fr

Didier Decoin, né le 13 mars 1945 à Boulogne-Billancourt, est un écrivain et scénariste français. Il a été récompensé du prix Goncourt en 1977 pour John l’Enfer.

Mais c’est à la télévision que Didier Decoin consacre l’essentiel de ses activités. Auteur de très nombreux scripts originaux et d’adaptations, et après avoir dirigé pendant trois ans et demi la fiction de France 2, il reçoit en 1999 le Sept d’Or du meilleur scénario pour Le Comte de Monte-Cristo.

Dépaysement garanti avec ce magnifique Le Bureau des jardins et des étangs ! Avec ses airs d’estampes japonaises, ce roman se révèle délicatement exotique et sensuel.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.