Select Page

« Au commencement du septième jour » de Luc Lang

« Au commencement du septième jour » de Luc Lang

« Au commencement du septième jour » de Luc Lang (Stock août 2016)

Celui où Thomas tente de rattraper le temps perdu… Sélection Goncourt

Le septième jour est celui où Dieu, après avoir créé le monde, décide de se reposer. Au commencement du septième jour : un jour pas vraiment de tout repos pour notre héros !

4 h du matin, dans une belle maison à l’orée du bois de Vincennes, Thomas Texier, 37 ans, informaticien, père de deux jeunes enfants, est réveillé en sursaut : la gendarmerie lui apprend que sa femme Camille vient d’avoir un accident de voiture. Elle est dans le coma, aux urgences de Bolbec, et va être transférée au CHU de Rouen. A peine le temps d’appeler Daba, la baby sitter, et il bondit dans sa voiture, programme le GPS et fonce dans la nuit…

Commence alors pour lui une investigation trépidante alors que Camille lutte entre la vie et la mort. Thomas doit absolument reconstituer la nuit de l’accident : comment sa femme a-t-elle pu se retrouver là ? Errer la nuit n’entrait pourtant pas dans ses habitudes. Pourquoi roulait-elle à cette folle allure ? Où allait-elle et d’où venait-elle ? Toutes ces questions ne cessent de tarauder notre héros. Trop de pièces manquent au puzzle que semble constituer l’existence de son épouse ! Des pièces qui forcément le concernent ! Il lui faut trouver la solution de ce casse-tête, coûte que coûte…

De Paris au Havre, des Pyrénées à l’Afrique noire, Thomas se trouve emporté dans une folle course, dans une traversée de territoires intimes et de géographies lointaines.

Avec ce roman d’une rare ambition, dense et minutieusement travaillé, vous vous sentirez concerné par le profond désarroi du jeune époux et père de famille jusqu’à présent confiant et serein, et dont la vie, qu’il croyait confortablement structurée, bascule tout à coup dans une cascade de questionnements anéantissant toutes ses belles certitudes.

Au commencement du septième jour est digne de figurer dans la sélection du prix Goncourt. Luc Lang vous capte dès les premières lignes et ne vous lâche plus, vous entrainant dans une ronde infernale à un rythme qui vous amène à réfléchir sur le sens de la vie, de VOTRE vie…

En compagnie de ce booquin, vous allez voyager, oui, vraiment, voyager : la topographie très précise des lieux et itinéraires où vous accompagnez Thomas crée une sensation de réalité tangible saisissante. Sa quête aboutit en Afrique : les sens en alerte, vous y êtes, aux côtés de notre héros, asphyxié par la chaleur étouffante, terrassé par le chaos des routes et l’épouvante d’y rester, de mourir, là, à chaque détour du chemin, dans la poussière et les cadavres de bêtes crevées.

Luc Lang vous sert ici une écriture surprenante par son aptitude à traduire les émotions de ses personnages, leur souffrance, leurs peurs, avec des silences, des phrases qui restent en suspens ou des discours qui occultent l’essentiel.

Luc Lang Luc Lang est un écrivain français, né en 1956 à Suresnes dans une famille ouvrière. Il enseigne l’esthétique à l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris – Cergy (ENSAPC). Il a reçu le Prix Goncourt des lycéens en 1998 pour Mille six cents ventres.

Luc Lang vous sert ici une écriture surprenante par son aptitude à traduire les émotions de ses personnages, leur souffrance, leurs peurs, avec des silences, des phrases qui restent en suspens ou des discours qui occultent l’essentiel.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes
Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.