Select Page

La deuxième sélection du Goncourt 2016

La deuxième sélection du Goncourt 2016

L’académie Goncourt a dévoilé mardi sa deuxième sélection de romans en lice pour le plus prestigieux prix littéraire du monde francophone qui ne comprend plus que huit auteurs.

La première sélection comptait 16 auteurs. Gaël Faye, primo-romancier figure maintenant dans la sélection. Agé de 34 ans, Gaël Faye a déjà reçu le prix du roman Fnac. Outre le Goncourt, il est en lice pour le Renaudot, le Medicis, l’Interallié, le Femina et le Grand prix du roman de l’Académie française. Le Goncourt sera décerné le 3 novembre.

Voici la sélection par ordre alphabétique d’auteurs :

 

Goncourt

Catherine Cusset, « L’Autre qu’on adorait » (Gallimard)

Retrouvez ici un article consacré à ce roman 

 

 

 

Goncourt

Jean-Baptiste Del-Amo, « Règne animal »  (Gallimard)

Retrouvez ici un article consacré à Jean Baptiste Del Amo 

 

 

Goncourt

Jean-Paul Dubois,  » La Succession » (L’Olivier)

Retrouvez ici un article consacré à ce roman 

 

 

Goncourt

Gaël Faye, « Petit pays » (Grasset)

Retrouvez ici un article consacré à ce roman 

 

 

 

Goncourt

Frédéric Gros, « Les Possédées » (Albin Michel)

En 1632, dans la petite ville de Loudun, mère Jeanne des Anges, supérieure du couvent des Ursulines, est brusquement saisie de convulsions et d’hallucinations. Elle est bientôt suivie par d’autres sœurs et les autorités de l’Eglise les déclarent « possédées ». Contraints par l’exorcisme, les démons logeant dans leurs corps désignent bientôt leur maître : Urbain Grandier, le curé de la ville. (Albin Michel)

 

Goncourt

 

Régis Jauffret, « Cannibales » (Seuil)

Retrouvez ici un article consacré à ce roman 

 

 

Goncourt

Luc Lang, « Au commencement du septième jour » (Stock)

Retrouvez ici un article consacré à ce roman 

 

 

 

Goncourt

Leila Slimani, « Chanson Douce » (Gallimard)

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame. (Gallimard)

 

Les jurés du Goncourt se réuniront une nouvelle fois le 27 octobre pour une ultime sélection. L’an dernier, Mathias Enard avait remporté le prix pour « Boussole » (Actes Sud).

Goncourt
L'équipe Booquin

L’équipe Booquin

L’équipe Booquin est à la recherche de toutes les actualités littéraires, pour que vous soyez toujours à la page.