Select Page

« Enseigner la Shoah » de Didier Durmarque chez Uppr éditions

« Enseigner la Shoah » de Didier Durmarque chez Uppr éditions

Le massacre organisé d’environ six millions de Juifs d’Europe durant la Seconde Guerre mondiale.

Le devoir de mémoire et l’approche purement fonctionnaliste de la Shoah escamotent le fait qu’une connaissance de la Shoah dans ses structures constitue un véritable réquisitoire de la modernité, dans son rapport à la raison comme rationalité pure, indépendamment du raisonnable, de la question du sens, et de l’autre sens du rationnel comme relationnel.

Les approches les plus aiguës de la Shoah ont profondément modifié la manière d’appréhender, de penser l’événement historique.

La Shoah est le massacre organisé d’environ six millions de Juifs d’Europe durant la Seconde Guerre mondiale. Didier Durmarque distingue plusieurs dimensions de la Shoah. La première dimension de la Shoah est celle du regroupement de la population juive dans des ghettos, principalement en Pologne. Les ghettos ont souvent été la dernière marche avant la déportation vers les centres de la mort. La deuxième dimension est celle qu’on appelle aujourd’hui « la Shoah par balles ». Elle est la tâche des Einsatzgruppen, quatre unités mobiles d’extermination regroupant des SS et des policiers du Reich. La troisième dimension de la Shoah est celle des camps de concentration.

Sur le chiffre de six millions, on estime qu’un peu moins de trois millions de Juifs ont péri dans les camps d’extermination. Ce dernier point est spécifique de la Shoah.

La chambre à gaz : un massacre industriel…

La mise à mort par gaz eut trois circuits distincts : D’abord les camions par monoxyde de gaz (Chelmno), ensuite les chambres à gaz au monoxyde de carbone (comme à Belzec, Sobibor, Maïdanek conçu pour utiliser alternativement gaz en bouteille et zyklon B, Treblinka), et les unités utilisant le zyklon B (Auschwitz, Birkenau).

Acheter en un clic

363 - a Didier Durmarque est professeur de philosophie en Normandie. Il est l’auteur de plusieurs livres, dont la plupart sont des approches de la question de la Shoah. Moins que rien (2006), La Liseuse (2012) sont des approches littéraires et romanesques… En savoir plus sur Didier Durmarque >

 

Sur le chiffre de six millions de victimes du nazisme, on estime qu’un peu moins de trois millions de Juifs ont péri dans les camps d’extermination. Ce dernier point est spécifique de la Shoah.

Acheter ce livre

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.