Select Page

La France refuse son visa à l’écrivain comorien Ali Zamir

La France refuse son visa à l’écrivain comorien Ali Zamir

Rentrée littéraire : L’écrivain comorien Ali Zamir privé de visa pour la France

L’auteur d’ « Anguille sous roche », à paraître le 1er septembre 2016 aux éditions Le Tripode, ne peut se rendre en France pour la promotion de son livre. Son éditeur, Frédéric Martin, dénonce une « décision incompréhensible ».

« Ali Zamir s’est vu refuser son visa alors que nous l’avions invité en France et fourni tous les documents nécessaires. C’est absurde et navrant », a-t-il commenté. Selon l’éditeur, la préfecture de La Réunion aurait refusé le transit de l’écrivain sur le territoire de ce département français de l’Océan Indien, sans qu’on sache les raisons de cette décision. Ali Zamir, 27 ans, qui avait déposé une première demande de visa en avril dernier, puis en août devait prendre son avion, avec son épouse, pour la France le 3 septembre.

Son livre Anguille sous roche, est déjà sélectionné par plusieurs prix littéraires dont le Prix de Littérature Francophone Senghor 2016, le Prix du Roman Fnac 2016, le Prix du Livre sur la place à Nancy et le prix Hors Concours 2016. Ce texte est présenté par une dépêche de l’AFP d’aujourd’hui comme le premier roman « le plus singulier de la rentrée ».

Une pétition de soutien à Ali Zamir est en ligne ici

Pour son éditeur, ce jeune auteur « est une incarnation de la culture française dans ce qu’elle peut avoir de généreux. Quand on a la chance d’avoir un auteur de cette ampleur là on l’accueille, pas pour lui faire plaisir, mais pour nous faire du bien. »

L’équipe Booquin

equipe-redactionL’équipe Booquin est à la recherche de toutes les actualités littéraires, pour que vous soyez toujours à la page.