Select Page

Gaudí, la vie d’un génie au cœur de sa création, « Barcelona »

Gaudí, la vie d’un génie au cœur de sa création, « Barcelona »
  • Antoni Gaudí réinventé par Daniel Sánchez Pardon, dans « Barcelona » –  Presses de la Cité

L’architecte catalan Antoni Gaudí i Cornet est célèbre dans le monde entier pour son immense talent et son leadership en matière de modernisme.

Ce génial bâtisseur a inventé un langage architectural unique, personnel et sans précédent, qu’il est toujours difficile de qualifier.

Barcelona, 1874, ville mystérieuse, à la fois vivante, révolutionnaire, imprévisible et bouillonnante, et ses secrets, ses conspirations politiques, et… son architecte surdoué… Après plusieurs années d’exil en Angleterre avec sa famille, Gabriel Camarasa regagne l’Espagne alors consumée par les luttes de pouvoir, après six longues années d’exil, pour s’inscrire dans une école d’architecture. Il s’y lie d’amitié avec un élève un peu plus âgé que lui : Antoni Gaudí.

  • Une personnalité insaisissable, d’une érudition étonnante, féru de spiritisme et de photographie, avec des projets plein la tête…

Les deux jeunes gens deviennent vite inséparables. Nous les voyons déambuler dans la ville, dans ses bas-fonds comme dans ses mondanités, avec en arrière-plan un incendie prétendument criminel, une polémique politicienne au terme de laquelle la famille Camarasa, propriétaire du journal les Nouvelles illustrées, serait revenue pour renverser la République et restaurer la royauté d’Alphonse XII. Rien que ça ! Gabriel en vient à douter de tout son entourage. À commencer par Fiona, son ancien amour qui fascine aussi Antoni ; l’énigmatique journaliste Victor Sanmartin ; Sempronio, le père de Gabriel qui semble cultiver le secret ; Eduardo Anreu, officiellement marchand d’art ruiné, émergeant du passé avec un scandale à propos d’une photo truquée ; Gaudí lui-même, non moins mystérieux dans ses pratiques et fréquentations. Gabriel, dans tout cela, fait montre d’une navrante naïveté…

Quand Anreu est découvert assassiné et que tout accuse Sempronio, le roman prend la dimension d’un thriller historique, haletant et passionnant, où les rebondissements le disputent aux fausses pistes, où les tripotages succèdent au chantage, à l’utopie, à la conspiration politique, à l’anarchisme, à la drogue, aux rendez-vous nocturnes inexpliqués, aux manipulations, distillant ainsi un suspense entretenu par Antoni, sorte de dandy dont le rôle se révèle de plus en plus flou comme chef d’un clan de délinquants, coutumiers de trafics en tous genres, mais pas uniquement….

  • Pourquoi Gaudí connaît-il si bien les bas-fonds de Barcelone et ses fréquentations peu recommandables ? Que fait-il la nuit parmi eux ? Et, surtout, que sait-il à propos d’une conspiration qui pourrait bien mener à la destruction de la célèbre basilique Santa Maria del Mar ?

Daniel Sánchez Pardos signe avec Barcelona un polar historique passionnant. Il vous entraîne dans une fiction qui autorise tout, où la jeunesse justifie des positions parfois extrémistes.

Vous allez être étonné de découvrir le célébrissime architecte dans ce costume, lui dont l’histoire nous a légué l’image d’un homme valétudinaire et un peu utopique, à l’aspect modeste, voire négligé. Lui le catholique fervent, voire mystique, l’architecte moderniste, génial et visionnaire, qui imposa son talent créatif dans cette ville exceptionnelle, conférant un souffle nouveau à l’art, lui enfin, le futur bâtisseur de la Sagrada Familia

Le parti pris de Daniel Sánchez Pardon, résolument singulier, de faire renaître, sous ces traits inattendus, ce célèbre méconnu qu’est Antoni Gaudí, va définitivement évincer tous les préjugés sur le grand homme… Fascinant !

Daniel Sánchez Pardos signe avec Barcelona un polar historique passionnant. Il vous entraîne dans une fiction qui autorise tout, où la jeunesse justifie des positions parfois extrémistes.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.