Select Page

« Histoire du lion Personne » de Stéphane Audeguy au Seuil

« Histoire du lion Personne » de Stéphane Audeguy au Seuil

Une série de tableaux picaresques sur la vie dun lion de la fin de lancien Régime au Directoire.

« Il est absolument impossible de raconter l’histoire d’un lion, parce qu’il y a une indignité à parler à la place de quiconque, surtout s’il s’agit d’un animal. Il est absolument impossible de raconter l’histoire du lion Personne, qui vécut entre 1786 et 1796 d’abord au Sénégal, puis en France. Cependant, rien ne nous empêche d’essayer. »

Histoire du lion Personne entremêle, en une série de tableaux picaresques, la vie d’un lion à l’histoire de France de la fin de l’ancien Régime au Directoire.

Sur les rives du fleuve Sénégal, le long des routes de France, derrière les grilles de la ménagerie de Versailles, se dessine une odyssée animale peuplée de personnages humains.

Ouvrez ce booquin, et ouvrez votre cœur d’enfant !

Ce lion, plutôt du genre Bisounours, vous happe d’un seul coup de patte, mais en rentrant les griffes, avec tendresse…

Du Sénégal au Jardin Géologique de Paris en passant par la Ménagerie de Versailles, à la fin de la révolution française, ce lion vécut dix années incroyables (de 1786 à 1796).

Dans la savane, un jeune sénégalais orphelin découvre un lionceau abandonné. Pour lui, c’est sans aucun doute le destin qui l’a placé sur sa route… Alors débute ce qui deviendra très vite une grande amitié.

Personne. Un nom original, très peu usité.

Il y avait bien eu Ulysse qui, par ruse, s’était désigné ainsi pour tromper l’ennemi. Et il se trouve que le garçon, qui connait l’Odyssée, s’amuse à refaire cette bonne plaisanterie à ces hommes blancs si imbus de leur prétendue supériorité : « On aimait à se moquer des toubabs, de leurs petits travers ; et parmi ceux-là il y avait la manie de vouloir toujours appeler les lions Simba. Ce qui était assez bête : le mot signifiant lion, c’était un peu comme si les Noirs décidaient d’appeler tous les chiens des blancs Chienne, ou Chien »

317 aDans son Histoire du lion Personne, Stéphane Audeguy s’intéresse, et on le sent avec une intense sincérité, à ce qu’est vraiment un lion, un homme, ou plus généralement un animal, un humain.

Si un lion se nomme Simba, un homme se nomme Homme.

Tout le monde en convient. Alors quand, comme Ulysse, on s’appelle Personne, cela veut-il dire que l’on n’est réellement personne ? Ou bien, comme notre malicieux petit héros africain le suggère, est-ce simplement par là mettre l’accent sur ceux qui nient non pas l’existence, mais la conscience et l’intelligence d’un être. La conscience ou l’intelligence n’ont pas à être jaugés à l’aune de l’anthropomorphisme, mais dans le respect de l’espèce que l’on observe.

Un lion peut se débrouiller dans la savane sans aucun dispositif artificiel (épicerie, restaurants, etc.) qui permet à l’humain de se nourrir. N’est-ce pas une preuve irréfutable d’intelligence ?

Alors quand, comme Ulysse, on s’appelle Personne, cela veut-il dire que l’on n’est réellement personne ?

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

img037

Léa Félix, passionnée de littérature : nouveautés et classiques, fictions, essais, BD, SF. J’aime les animaux, leurs écosystèmes, bref tout ce qui concerne l’avenir de notre planète. J’adore également sortir avec mes amis et, baroudeuse à mes heures, je voyage pour rencontrer les gens.