Select Page

« Hope » de Loulou Robert, chez Julliard

« Hope » de Loulou Robert, chez Julliard

©CamilleDesbos

Une top model française à New York

« Dans le ferry, je regarde Brooklyn rétrécir. Je me tourne vers Manhattan. Il est neuf heures, c’est le jour de la rentrée scolaire. Je ferme les yeux, le soleil réchauffe ma peau. Les nuages s’écartent pour laisser place au grand bleu. Il faut arrêter de regarder en arrière. Les souvenirs filent des torticolis et rendent malheureux. L’avenir est un trou noir. Il se dresse devant moi. Crève, Bianca. Rêve, Bianca. Cours, Bianca, tu vas rater ta rentrée. Le bateau arrive à quai. Je suis la dernière à le quitter. Je me perds dans la foule. Welcome to New York. »

Nous voici de nouveau en compagnie de Bianca, l’héroïne du premier roman éponyme de Loulou Robert publié également chez Julliard en février 2016.

Elle est à peine sortie de la clinique psychiatrique dans laquelle elle avait été admise après une tentative de suicide qu’elle quitte la France, espérant y laisser son mal de vivre et part rejoindre son père installé dans la mégapole américaine.

De New York, elle absorbe sans retenue l’énergie frénétique, se laisse entraîner par un tourbillon de rencontres, découvre l’univers du mannequinat, sa violence et sa solitude.

Elle va y vivre des aventures plus turbulentes les unes que les autres, étudier certes, mais aussi aimer, fuguer… et faire connaissance avec le paradis artificiel du mannequinat, ses paillettes, mais surtout ses contraintes et ses côtés obscurs.

Car elle est belle, Bianca, trop belle et elle ne le sait pas, elle ne parvient pas à s’en persuader.

C’est en petite cendrillon des temps modernes aux prises avec la complexité d’une ville aussi bouillonnante que ses émotions, que Bianca doit apprivoiser ses fantômes et apprendre à slalomer parmi les vivants. Et telle l’héroïne du conte, sa candeur va se trouver confrontée à des épreuves aussi variées qu’inattendues. Elle va devoir déjouer la malice d’amis plus que douteux, résister à des agents véreux, à un photographe violeur. Sans compter la jalousie des autres filles, sans doute ses pires ennemies. Une rivalité sans merci qui va la confiner dans une solitude plutôt dispersante. Mais heureusement, les amis, à New York comme partout, on ne finit pas s’en trouver, et des vrais, et souvent là où l’on s’y attendait le moins : Billy, le gardien de nuit, avec son oreille attentive, sa délicatesse et sa sensibilité et Andy, le chanteur à la moustache grise et aux pieds bien ancrés dans le sol.

Toutes ces péripéties servies par l’écriture bouillonnante de Loulou Robert. Loulou, elle vous cause cash. Chez elle, pas de langue de bois. Ses phrases claquent, explosent, à la limite parfois de la vulgarité. Mannequin à la ville, elle vous taille son récit, et vous rhabille tout ce beau monde de faux semblants pour l’hiver !

Mais Hope, c’est avant tout l’espoir, et Bianca, je vous en fait le pari, saura in fine tirer son épingle du jeu !

Dans cette fresque en perpétuel mouvement, on retrouve l’héroïne du premier roman de Loulou Robert, Bianca, paru en 2016. Avec son écriture sauvage et son sens inné de la narration, l’auteure poursuit ici son exploration du récit initiatique.

251 - a2 HopeLoulou Robert a 24 ans. Elle est née à Metz. Elle est la fille du journaliste Denis Robert, célèbre pour avoir révélé l’affaire Clearstream. Mannequin français qui voit sa carrière prendre son essor à New York pour Vuitton, Diesel, Jeremy Scott, etc. Elle vit actuellement à Brooklyn.

 

 

Car elle est belle, Bianca, trop belle et elle ne le sait pas, elle ne parvient pas à s’en persuader.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.