Select Page

Jean-Paul Demoule : sur les traces des Indo-Européens

Jean-Paul Demoule : sur les traces des Indo-Européens

Archéologue et professeur de protohistoire européenne, Jean-Paul Demoule a publié voici quelques temps un livre extraordinaire aux éditions du Seuil. Extraordinaire ? Oui, oui, les mots sont pesés. Mais où sont passés les Indo-Européens ?, sous-titré « Le mythe d’origine de l’Occident », est le fruit de 25 longues et minutieuses années de recherches – bref, on peut sans doute parler de chef d’œuvre, et d’une portée incroyable (parce que, oui, conditionnés comme nous les sommes, au début on a du mal à y croire). Que nous dit donc Jean-Paul Demoule de si incroyable, de si extraordinaire ? Avant de répondre à cette question, un petit rappel. 

Les Indo-Européens, d’abord, ça ne vous dit rien ? Pour aller vite : au début du 19e siècle, des linguistes, des philosophes et des historiens (surtout en Allemagne), observant des liens de parenté entre de nombreuses langues anciennes, imaginent que toutes ces langues ont une même racine – l’indo-européen – et que celle langue-racine fut parlée par un peuple, voire une civilisation : les Indo-Européens, qui auraient vécu voici plusieurs milliers d’années. Certains vont même jusqu’à reconstituer cette langue originelle. Mais il s’agissait aussi de savoir où ce peuple ancestral avait pu vivre et migrer : en Inde, en Ukraine, en Anatolie… En Allemagne, bien sûr – le mythe nourrissant l’idéologie aryenne du national-socialisme hitlérien. Bref, nous tenions là la clé de nos origines les plus pures permettant de fonder notre identité européenne, avec tout ce que cela implique de dérives potentielles. Pourtant, scientifiquement, rien ne permet de passer de la notion d’indo-européen au sens linguistique à la réalité d’un peuple originel indo-européen, qui aurait eu ses petites habitudes bien à lui (arts, coutumes, etc.). Rien, au cours des recherches archéologiques, n’a pu être incontestablement attribué à un peuple originel. Pourtant, nombre d’ouvrages, parfois consacrés à la préhistoire européenne, décrivent aujourd’hui les migrations des supposés Indo-Européens comme un fait historique indiscutable. Jean-Paul Demoule met donc les pieds dans le plat, et passe au crible ce mythe originel fondateur… Y a-t-il eu, entre les peuples anciens, emprunts et échanges (notamment linguistiques), ou ne sont-ils que les branches d’un même arbre, dont les racines sont un seul et unique peuple, les Indo-Européens ? Un livre monumental à découvrir absolument…

 

Mais où sont passés les Indo-Européens ?, de Jean-Paul Demoule (752 pages). Editions du Seuil, collection La Librairie du XXe siècle. Prix Roger Caillois 2015, catégorie « essai ».

Un livre monumental à découvrir absolument…

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Antoine Marc

la-redaction