Select Page

« Juste avant le bonheur » de Agnès Ledig, toujours au palmarès des meilleures ventes de livres

« Juste avant le bonheur » de Agnès Ledig, toujours au palmarès des meilleures ventes de livres

« Juste avant le bonheur » de Agnès Ledig, chez Pocket – Prix 2013 Maison de la Presse

Un prix de lecteurs est souvent un gage de rendez-vous réussi avec le lecteur. C’est le cas pour Juste avant le bonheur, toujours au palmarès des meilleures ventes de livres.

Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Ses parents lui ont tourné le dos dès qu’elle s’est retrouvée enceinte et le petit ami, lui, a aussitôt pris ses jambes à son cou. On pourrait presque l’appeler Julie-la-poisse tellement elle traine de casseroles derrière elle…  Elle connait des hauts et des bas, surtout des bas, d’ailleurs. Son boulot de caissière ne lui plaît pas du tout, il ne lui sert qu’à payer les factures et à se nourrir. Qui plus est, son patron est un véritable tyran. Bref, pas la grande joie pour Julie. Heureusement qu’elle l’a, son petit Lulu…

 

Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Ému par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne.

En effet Paul, un homme d’un certain âge, s’est pris d’affection pour elle lorsqu’elle était derrière sa caisse Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend… Et puis, pas de crainte à avoir, ils ne seront pas seuls puisque Paul sera accompagné de son fils, Jérôme, un médecin bien malheureux qui n’arrive plus à sourire depuis le suicide de sa femme. Paul espère bien remonter le moral de tout ce petit monde…

 

Quelle belle leçon de vie ce Juste avant le bonheur ! Agnès Ledig met le doigt sur ce qui fait mal à notre époque : le manque d’empathie et de compassion, la montée de l’individualisme, le mal du XXIe siècle ?

« Un hymne à l’espoir qui sonne juste comme une expérience vécue… Un livre poignant, où le malheur n’a pas le dernier mot. » Le Figaro Magazine

 

Agnès LedigMère de trois enfants, Agnès Ledig a commencé l’écriture après le décès de l’un de ses trois fils, atteint d’une leucémie. Pour répondre aux questions que posaient tous ceux qui se préoccupaient de Nathanaël, elle tenait un bulletin hebdomadaire. Un professeur de médecine qui suivait l’enfant lui a révélé son don de transmission et l’a encouragée à écrire.

Juste avant le bonheur

Quelle belle leçon de vie ce Juste avant le bonheur ! Agnès Ledig met le doigt sur ce qui fait mal à notre époque : le manque d’empathie et de compassion, la montée de l’individualisme, le mal du XXIe siècle ?

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.