Select Page

Kaboul, c’est pour Marc Victor « Le bout du monde »

Kaboul, c’est pour Marc Victor « Le bout du monde »

Marc Victor est le lauréat du Prix des Lecteurs de L’Express-BFMTV 2016, remis le 8 juin, pour Le bout du monde (Ed. JC Lattès).

Marc Victor, scénariste et journaliste, est le co-créateur de la série « Kaboul Kitchen » diffusée sur Canal+ depuis 2012 et inspirée par sa vie en Afghanistan dans les années 2000. Toulousain d’origine, Marc Victor a puisé son inspiration dans ses voyages et ses séjours à l’étranger.


Dans Le bout du monde, son premier roman, il raconte le quotidien languissant d’un expatrié français à Kaboul en quête de repères alors que son meilleur ami, Corto, a disparu. A travers son héros, il vous révèle pourquoi on décide de partir loin de chez soi, comment on prend les grandes décisions…

Entre Kaboul, les Pyrénées et l’Asie du sud-est, Marc Victor vous fait voyager.

Allez au bout du monde et expérimentez cette l’impression de dépaysement et d’évasion où il vous entraîne. Entre Kaboul, les Pyrénées et l’Asie du sud-est, Marc Victor vous fait voyager. La description de la vie de ces expatriés tombés là un peu par hasard est mise en parallèle avec la vie rude des locaux. ‘Séquence émotion’ : le personnage d’Enayat pourrait bien vous attendrir par son côté touchant et authentique.

Le Prix des Lecteurs a été remis le mercredi 8 juin lors d’une cérémonie au Musée du Luxembourg, par Laurent Binet, en présence de Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L’Express, et de Guillaume Dubois, directeur général de BFMTV, ainsi que des deux rédactions.

L’histoire de deux jeunes hommes, brillants et beaux parleurs, partis sans véritablement savoir eux-mêmes pourquoi, à l’autre bout du monde.

Le Bout du Monde est un récit dépaysant et languissant qui se tisse au fil des souvenirs et des conflits aux quatre coins du monde. Le tableau de l’amitié d’une vie entre deux hommes qui sont peut-être restés in fine des étrangers l’un pour l’autre. Au fil des rêveries et de ses souvenirs, se dessine progressivement le portrait de Corto, personnage mystérieux et insaisissable qui hante le roman. Mais aussi, à travers lui, celui de Pascal lui-même. L’histoire de deux jeunes hommes, brillants et beaux parleurs, partis sans véritablement savoir eux-mêmes pourquoi, à l’autre bout du monde. Pour se trouver, pour donner un sens à leur vie, pour se challenger ? Que fuient-ils ? Que cherchent-ils ? Qui a suivi qui au final dans cette aventure et qu’y-ont-ils trouvé ? Quadragénaire en Afghanistan, Pascal se pose encore la question et, se faisant, cherche la réponse à la disparition de son ami.

« Étais-je encore en Afghanistan parce que je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais devenir ? Comment mettre de la distance entre moi et moi-même, alors que je vivais déjà aux confins du monde ? »

L’histoire : Pascal a ouvert un restaurant, Le Bout du Monde, à Kaboul. Hommes, femmes, voyageurs aux grandes causes et aux bagages trop lourds s’y retrouvent pour comploter, rire, boire, aimer, oublier… Mais, après l’excitation des premières années, ne faut-il pas s’en aller encore ? Pascal passe de plus en plus de temps dans son minuscule bureau, à écouter les rumeurs du monde et à se souvenir de ses vies passées.
La disparition de son ami d’enfance, Corto, compagnon de toutes ses aventures, pourrait l’obliger à sortir de sa léthargie pour tenter de le retrouver.

Un roman empreint d’un mélange unique d’humour et de mélancolie, du souffle des grands voyages et des rêveries immobiles.

 

Allez au bout du monde et expérimentez cette l’impression de dépaysement et d’évasion où il vous entraîne.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.