Select Page

La question sans réponse ?

La question sans réponse ?

Vous aimez le chou-fleur ? Oui/Non. Comment s’appelle ta mère ? Nicole/Sylvie. Je peux m’asseoir là ? Oui/Non. Tu voulais faire quoi quand t’étais petit ? Pompier/fleuriste.

Bon, voilà, c’est simple, y a des questions, on tourne pas autour du pot à réponses cent-sept ans, ça sort comme ça, la vérité s’impose. Et puis y en a d’autres, c’est pas aussi évident, on pourrait répondre ça, puis ça puis ça, et puis finalement ça. Un exemple pour l’exemple : « C’est quoi ton livre préféré ? » Ah ben vous en avez de bonnes vous, un livre préféré, ne choisir qu’un livre pour le hisser en tête de peloton alors que plein de livres de la course peuvent, à des moments différents, être le préféré, non ?

Y a des jours où seules Les fleurs du mal nous feront du bien ; y en a d’autres où nous ne sommes qu’amour, alors forcément, Belle du seigneur explose et s’impose en livre roi ; et puis y a ces moments-là aussi, où Le vieil homme et la mer sont les deux seuls qu’on tolère. Ah non, en fait, on a changé d’avis, on serait plus Manchette ces temps-ci, ces policiers on s’en lasse jamais et puis non, tant qu’on y pense, Les frères Karamazov, c’est quand même LE livre à avoir lu.

Ah et non, finalement, La vie est ailleurs, de Kundera, comment on a pu l’oublier celui-là ? Mais non, qu’on est bête, le livre à lire c’est… STOOOOOP !

Les cœurs de lecteurs battent mieux quand les livres précieux sont nombreux. Non ?

Lise Gallitre 

lise-gallitre1

Journaliste spécialisée dans la culture au sens large du terme.