Select Page

« L’Arabe du futur » de Riad Sattouf, chez Allary éditions

« L’Arabe du futur » de Riad Sattouf, chez Allary éditions

L’histoire vraie d’un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad…

Né d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.

L’enfant est donc blond comme les blés, ce qui ne manque pas d’attirer les regards. Elevé comme un véritable petit dieu par ses parents, il devient presque invisible à l’arrivée de son petit frère. Du moins est-ce ce qu’il ressent, mais s’en est-on aperçu autour de lui ?

Il nous dessine un portrait de la Lybie de Kadhafi sans concession : l’effigie du dictateur trône en tous lieux. L’approvisionnent des magasins, très aléatoire, a de quoi nous surprendre : parfois on n’y trouve quasiment rien, d’autre fois des profusions de bananes sont offertes à la consommation. Les appartements ne ferment pas à clé, et il arrive parfois qu’une autre famille s’installe chez vous…

En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Les représentations de Hafez al Assad remplacent celles de Kadhafi. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle.

Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

On est à la fin des années 70. On voit l’évolution de son comportement : il rêve de construire une grande maison, de posséder une Mercedes, bref, conformément à son ambition, lui aussi veut montrer qu’il est un Arabe du futur ! Qu’il a réussi !

Mais le retour au pays n’est pas si idyllique que ça. Sa famille n’attendait pas son retour, et en plus accompagné d’une épouse française…

Alors cet homme instruit, intelligent a du mal à trouver sa place. Il faut à tout prix que son fils réussisse là où il a échoué. Pour commencer, il ira à l’école. Seulement Riad ne parle pas arabe. Et ses cousins qui n’en finissent pas, à cause sa tignasse pâlotte, de le traiter de juif !

Sa mère, quant à elle, essaye de garder le cap. Son mari, elle l’a choisi pour le meilleur et pour le pire !

L’un des intérêts de cette BD autobiographique, c’est qu’elle se situe dans deux pays arabes où éclatera la guerre quelques années plus tard.
238 - a©thomas oliva/afp

« Un art irrésistible de la saynète bouclée en quelques cases. » Jean-Claude Loiseau – Télérama

« C’est à mourir de rire ! Cet album est absolument génial ! » Anne-Élisabeth Lemoine – La Nouvelle Edition Canal+

Son père, lui, n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

img037

Léa Félix, passionnée de littérature : nouveautés et classiques, fictions, essais, BD, SF. J’aime les animaux, leurs écosystèmes, bref tout ce qui concerne l’avenir de notre planète. J’adore également sortir avec mes amis et, baroudeuse à mes heures, je voyage pour rencontrer les gens.