Select Page

Ce goût divin…

Ce goût divin…

Qu’il soit de Bordeaux ou de Bourgogne, du Languedoc ou de la vallée du Rhône, on ne va pas se mentir, il est incontestablement l’un des joyaux du patrimoine français notre vin (bon, on sait, il y en a aussi des fameux et délicieux en Italie, en Californie ou en Amérique du Sud…).

Inépuisable et mystérieux, voilà donc un invité bienvenu à chaque table, semble-t-il.

Le Vin en quarante pages, voilà ce que propose ici Yves Belaubre. Il est alors question de la soif d’aujourd’hui mais aussi de celle d’hier. Force est de constater qu’ici ou là, il y a des millénaires ou encore aujourd’hui, le vin n’est pas une boisson ou une denrée comme les autres, il s’agit bien là d’un breuvage à part. Sa robe, ses jambes, ses larmes, son « quelque-chose de religieux », le lien qu’il permet de tisser, avec les autres aussi bien qu’avec la nature, sa couleur ambrée ou huilée, son odeur fruitée, florale ou minérale…  inépuisable et mystérieux, voilà donc un invité bienvenu à chaque table, semble-t-il.

L’auteur s’intéresse ici également au vin dans sa dimension culturelle, aux nouveaux venus dans le monde vigneron qui défendent et célèbrent aujourd’hui une conception du partage et du lien à l’autre, du goût et de la convivialité du vin – idée qui rompt ainsi avec la standardisation et la logique du rendement de l’industrie viticole. Un art du vin qui se vit autant qu’il se consomme, en somme.

Le vin, « toute autre chose qu’une simple boisson alcoolisée », tellement plus en effet. « Ce goût dit vin », nous dit Yves Belaubre : trinquons à lui alors, qu’en dites-vous ?

Sa robe, ses jambes, ses larmes, son « quelque-chose de religieux », le lien qu’il permet de tisser, avec les autres aussi bien qu’avec la nature, sa couleur ambrée ou huilée, son odeur fruitée, florale ou minérale…

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Lise Gallitre 

lise-gallitre1

Journaliste spécialisée dans la culture au sens large du terme.