Select Page

« Les bottes suédoises » de Henning Mankell

« Les bottes suédoises » de Henning Mankell

« Les bottes suédoises » de Henning Mankell – Editions du Seuil

Parution le 18 aout 2016 (Booquin toujours à la page !) Ultime roman du père du célèbre commissaire désabusé Kurt Wallander

Fredrik Welin, médecin à la retraite, vit reclus sur son île de la Baltique. Pour le facteur, dont les déplacements hivernaux se font en hydrocoptère, ce représentant de l’espèce humaine est le plus beau spécimen de misanthropie de cet archipel suédois : retiré depuis douze ans sur son îlot de la Baltique, cet ancien chirurgien sexagénaire partage son quotidien contemplatif avec deux animaux en fin de vie : une chatte et une chienne.

Une nuit, une lumière aveuglante le tire du sommeil. Au matin, la maison héritée de ses grands-parents n’est plus qu’une ruine fumante. Réfugié dans la vieille caravane de son jardin, il s’interroge : à soixante-dix ans, seul, dépossédé de tout, a-t-il encore une raison de vivre ? Mais c’est compter sans les révélations de sa fille Louise et sans l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale.

Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel, tout va basculer de façon insensible jusqu’à l’inimaginable dénouement.


Après l’immense succès des Chaussures italiennes, auquel il fait suite, Les Bottes suédoises brosse le portrait en clair-obscur d’un homme qui revisite son destin, tenaillé par le doute, le regret, la peur face à l’ombre grandissante de la mort, mais animé aussi par le désir et la soif d’amour. Tel est l’ultime roman de Henning Mankell, décédé le 5 octobre 2015 : une œuvre d’une sobriété élégiaque et poignante, traversée et portée par la beauté crépusculaire des paysages.

Henning MankellHenning Mankell était un auteur suédois. Très vite abandonné par sa mère, il a été élevé par son père, juge d’instance. Il était le gendre d’Ingmar Bergman dont il avait épousé en secondes noces la fille Eva. Il partageait sa vie entre la Suède et le Mozambique où il avait monté une troupe de théâtre, le Teatro Avenida.

Il est connu internationalement grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander. Ce commissaire désabusé est entouré par une équipe d’experts où chacun possède une personnalité soigneusement décrite. Les meurtres sanglants auxquels Wallander est confronté le plongent au fil des romans dans un état de plus en plus dépressif.
L’aspect psychologique est aussi important pour Mankell que l’intrigue elle-même.

Son roman Les chaussures italiennes (Editions du Seuil 2009) lui a permis de sortir avec succès du registre des romans policiers.

Il a reçu le Prix Nils Holgersson en 1991. En janvier 2010, le classement de plusieurs magazines dédiés à l’édition, dont Livres-Hebdo en France et The Bookseller en Grande-Bretagne, le place au neuvième rang des écrivains de fiction les plus vendus en Europe en 2009.

Les bottes suédoises, un style typiquement scandinave, un polar qui s’attache à décrire les dérives d’une société, celle de Henning Mankell et qu’il ne comprend pas.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.