Select Page

« Maus » d’Art Spiegelman a trente ans et conserve une influence inégalée

« Maus » d’Art Spiegelman a trente ans et conserve une influence inégalée

Maus de Art Spiegelman a 30 ans cette année, le premier volume est sorti en août 1986, le second en 1991.

C’est depuis le plus grand roman graphique jamais écrit, ainsi que l’unique roman graphique à avoir été couronné par le prix Pulitzer en 1992.

Maus qui traite de l’extermination des juifs sous la forme d’une BD en donnant à ses personnages des têtes d’animaux, a permis à la bande dessinée d’acquérir ses lettres de noblesse.

Dans Maus, Art Spiegelman parle d’une histoire personnelle. Elle lui a été inspirée par son père, survivant d’Auschwitz. Au départ, ce fut un simple comic de trois pages publié dans le premier numéro de la revue Funny Animals, Maus reprenait une anecodte que lui avait raconté son père. Le dessinateur a ensuite longuement interviewé ce dernier et visité Auschwitz avant de poursuivre l’œuvre de manière découpée dans la revue Raw qu’il avait crée avec sa femme.

En 250 pages, le dessinateur de ce best-seller mondial y entremêle le témoignage de son père Vladek rescapé des camps et sa relation difficile avec lui.

Maus est un récit autobiographique qui alterne deux époques : les années 1980, les années pendant lesquelles Art Spiegelman  écrit son livre et les années 1930-1940 avec les témoignages  bouleversants du passé de sa famille et la vie personnelle de Vladek, son père.

maus

Ayant une grande difficulté à communiquer avec son père, Art Spiegelman entreprend l’écriture de la vie de son père Vladek, juif polonais, déporté à Auschwitz en 1944 avec sa femme, après une vie périlleuse de 1940 à 1944 allant de cachette en cachette pendant l’occupation allemande de la Pologne. Art questionne donc son père sur les conditions de vie de l’avant-guerre, du ghetto et du camp de concentration.

La particularité de Maus réside dans la représentation des personnages: les nazis renaissent sous les traits de chats, les juifs deviennent souris, et les Polonais sont réincarnés en cochons.

«Aujourd’hui, alors que le genre connaît un développement important, il peut être facile d’oublier à quel point Maus a changé les choses», explique le Washington Post qui consacre un long article au sujet.

Aujourd’hui, «certaines personnes aimeraient que j’écrive Maus 3, 4 ou 5, conclut Spiegelman. Mais l’œuvre s’arrête là».

« Je sais que c’est dément mais d’une certaine manière je voudrais avoir été à Auschwitz avec mes parents ; comme ça je pourrais vraiment savoir ce qu’ils ont vécu !… je dois me sentir coupable quelque part d’avoir eu une vie plus facile qu’eux. »

Maus, un survivant raconte, Tome 2

 

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

 

Emilie Bétaillouloux

Emilie Bétaillouloux