Select Page

« Moi et François Mitterrand » de Hervé Le Tellier

« Moi et François Mitterrand » de Hervé Le Tellier

« Moi et François Mitterrand » de Hervé Le Tellier, chez JC Lattès

Prix Botul 2016 !

Prix Botul… Kesako ?

Le prix Botul (du roman, de l’essai, de poésie, etc.) récompense un ouvrage dans lequel le nom de Jean-Baptiste Botul est mentionné.

Jean-Baptiste Botul est un philosophe fictif créé par Frédéric Pagès (journaliste, écrivain et ancien professeur agrégé de philosophie) et ses amis de l’Association des amis de Jean-Baptiste Botul. Originellement, l’œuvre de Botul constitue un canular littéraire, Botul et sa théorie philosophique (le botulisme) étant une plaisanterie renvoyant au botulisme (maladie paralytique rare mais grave).

La biographie fictive de Jean-Baptiste Botul rapporte qu’il est né le 15 août 1896 à Lairière (Aude) et décédé au même endroit le 15 août 1947. Se réclamant de la tradition orale, il n’a laissé aucun ouvrage écrit officiel. Des liaisons, avec Marthe Richard (à laquelle il se serait fiancé), avec Marie Bonaparte, avec Simone de Beauvoir et Lou Andreas-Salomé, lui ont été attribuées.

L’Association des amis de Jean-Baptiste Botul a contribué à faire publier des œuvres permettant de découvrir le « botulisme », c’est-à-dire la pensée du personnage. Les œuvres botulistes consistent en des retranscriptions d’interventions orales ou en des fragments de correspondance. On notera parmi elles la plus célèbre La Vie sexuelle d’Emmanuel Kant, puis Landru, précurseur du féminisme, enfin Nietzsche et le démon de midi et La Métaphysique du mou.

Spécialiste d’Emmanuel Kant, Botul se distingue notamment par son interprétation de la morale kantienne. Il défend l’idée que, pour Kant, le philosophe ne se reproduit pas par pénétration mais par retrait.

L’association organise chaque année, le jour de l’épreuve de philosophie au baccalauréat, le « banquet du bac philo » sur France Culture, joute oratoire à partir des sujets de l’épreuve.

Le NoDuBo, ou noyau dur botulien, est constitué par les fondateurs de l’Association des amis de Jean-Baptiste Botul, dont Hervé le Tellier fait partie.

***

« Je vous prie de croire cher monsieur à l’assurance… »

Hervé, homme simple, vient de rompre avec Madeleine. Il a besoin de se confier et c’est au Président de la République qu’il choisit de s’adresser, directement…

« Pour féliciter François Mitterrand de son élection deux ans plus tôt, je lui ai écrit une carte postale d’Arcachon, en septembre 1983. François m’a répondu. Il me « remerciait de ma lettre », m’assurait que mes remarques recevraient « toute l’attention qu’elles méritaient » et seraient « prises en considération », « dans les délais les plus brefs ». Et il m’assurait de ses « sentiments les meilleurs ».

D’autres auraient pu confondre sa réponse avec une lettre-type. Pas moi. J’ai répondu, et reçu de François une nouvelle réponse, à la teneur assez proche. S’est ainsi établie une correspondance très personnelle entre lui et moi, jusqu’à sa disparition. Je l’ai poursuivie avec tous ceux qui lui ont succédé, de Jacques C. à François H., et tous, sans exception, ont pris mes remarques « en considération » et m’ont assuré de leurs « sentiments les meilleurs ».

C’est cette correspondance avec nos présidents que j’ai enfin décidé de révéler au public, afin de témoigner devant l’Histoire. »

Hervé Le Tellier Hervé Le Tellier tisse ainsi l’histoire d’un homme ordinaire qui refait l’Histoire. « Ah ! Buffon n’avait pas tort de dire que le style, c’est l’homme même. »

Échange épistolaire à la fois impertinent et drôle, « Moi et François Mitterrand » narre cette correspondance fantasmée de dix ans entre un homme sans histoire et le Président.

Hervé Le Tellier est mathématicien de formation et membre de l’Oulipo. Grand prix de l’humour noir en 2013 pour ses Contes liquides, il a écrit romans, poèmes, nouvelles, billets pour Le Monde et est l’un des Papous dans la tête de France Culture.

« C’est cette correspondance avec nos présidents que j’ai enfin décidé de révéler au public, afin de témoigner devant l’Histoire. »

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.