Select Page

« Un Autre Monde » – Michka Assayas … Un livre à lire avec un casque sur les oreilles !

« Un Autre Monde » – Michka Assayas … Un livre à lire avec un casque sur les oreilles !

Voici Michka Assayas avec un second roman. Situé, cela va de soi sans doute pour lui, dans son ‘monde’, celui du rock ! La performance est paradoxale : écrire sur le rock, c’est un peu comme faire une émission de radio sur la peinture. Vous voyez le tableau ?

Et comme on ne peut pas lire un roman sur le Rock and roll sans écouter la musique qui va avec, Michka Assayas nous fournit la liste des chansons « sans lesquelles ce livre n’existerait pas » à la fin de son ouvrage. Comme pour vous donner l’envie de l’accompagner dans cet « autre monde »… où le Rock and roll est roi.

Mais pas seulement. Cela va bien au-delà. Celui qui s’est convaincu que tout son mal tenait à son introversion, son incapacité de faire quelque chose de bien avec les autres, va se surpasser en montant un groupe avec son fils, adolescent qui part un peu en vrille, avec qui il a du mal à communiquer et qu’il ne comprend pas (vous êtes parents vous aussi ? alors vous comprendrez).

D’après lui, son sens du rythme est très modéré. Vous aurez une idée de l’ampleur de la tâche. Mais il a pour lui sa connaissance encyclopédique du rock, ses rêves de jeunesse et son fils ado avec qui il faut partager quelque chose pour ne pas le perdre, éberlué de la vitesse avec laquelle le « petit » est sorti de l’enfance et mène sa vie de son côté. Il a donc beaucoup à rattraper, pense-t-il, pour être – ou se sentir père. Le fils joue de la batterie, le père de la basse et d’une espèce de clavier et on a embauché Louise, une blonde ado, aussi improbable que le reste du trio, mais dont la façon de chanter fait dresser l’oreille pour peu que l’on apprécie l’hétérodoxie vocale. Le groupe existe : il s’appellera Suis bomba…
Succès d’estime des concerts, complicité du père et du fils, fièvre musicale : le pari est gagné : le narrateur a réussi à monter sur scène, à chanter ses propres compositions… et à ne pas être ridicule.

Michka Assayas n’avait pas du tout, avec son propre père, les relations qu’il entretient avec son fils : ils n’avaient que peu en commun, culturellement parlant. Adultes et ados vivaient dans des mondes bien séparés. Alors qu’Antoine et son père ont la musique en commun : c’est ce qui va faire lien dans l’aventure. Étant donné qu’Antoine est bien meilleur musicien que son père, les rôles se trouvent ici inversés : c’est le fils qui conseille, guide le père, et cela pour la plus grande joie de ce dernier qui abandonne momentanément son « costume de père », un peu trop lourd pour lui, et devient un peu le fils de son fils. C’est un roman attachant et optimiste où, semble -t-il, le « père » n’est jamais dupe de ce qui motive ses choix de vie et des ressorts cachés de l’univers familial : « l’égoïsme dont chaque membre d’une même famille peut faire preuve en poursuivant sa propre quête est à la source de bien des blessures involontaires. » Il s’agit aussi d’un hommage aux musiciens, grands et surtout petits, ces obscurs « acharnés au travail au point de devenir dans bien des cas des virtuoses capables d’enchaîner les notes à une vitesse très élevée (…) membres d’une secte pacifique soumise au dieu de la puissance sonore et de l’agilité surnaturelle. »

 

Michka Assayas est journaliste, critique de rock et animateur sur France Inter de « Very good trip » et de « Subjectif 21 » sur France Musique. Ami du groupe U2 depuis ses débuts, il est l’auteur d’un livre d’entretien très intéressant avec Bono, son chanteur, que l’on retrouve dans ce livre dans le rôle fantomatique du grand frère.

Un roman générationnel, très attendu par tous les amoureux du rock, foisonnant de tableaux saisissants et d’anecdotes picaresques, qui évoque avec finesse les questions de la transmission et de l’héritage dans un monde en pleine mutation. Un livre générationnel des post soixante-huitards qui ont baigné dans le rock, le punk, la new wawe et qui voient leurs schémas culturels bouleversés par la présence d’un enfant.

Un autre monde, Michka Assayas, Ed. Rivages – 204 pages

Un roman générationnel, très attendu par tous les amoureux du rock, foisonnant de tableaux saisissants et d’anecdotes picaresques, qui évoque avec finesse les questions de la transmission et de l’héritage dans un monde en pleine mutation.

Acheter ce livre

Amazon
Christine Larrouy Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.