Select Page

« La nature exposée » de Erri De Luca chez Gallimard (02/03/2017)

« La nature exposée » de Erri De Luca chez Gallimard (02/03/2017)

« La nature, le sexe, c’est ainsi qu’on nomme la nudité des hommes et des femmes chez moi ».

« Comme tu peux le voir, il s’agit d’une œuvre digne d’un maître de la Renaissance. Aujourd’hui, l’Eglise veut récupérer l’original. Il s’agit de retirer le drapé ».

« J’examine la couverture en pierre différente, elle semble bien ancrée sur les hanches et sur la nudité. Je lui dis qu’en la retirant on abîmera forcément la nature. « Quelle nature ? ».

La nature, le sexe, c’est ainsi qu’on nomme la nudité des hommes et des femmes chez moi ».

Dans un petit village de montagne, un homme, ancien mineur, sculpteur et alpiniste, a appris à bien connaitre les routes qui permettent à des « étrangers désorientés » (un euphémisme qui en dit long…) de franchir la frontière. Une fois conduits à bon port, il restitue à ces « voyageurs d’infortune » leur argent de passage.

Cette activité illicite bien que pavée de bonnes intentions finit par attirer l’attention des médias. Il est temps alors pour lui de quitter le village.

Désormais installé au bord de la mer, il se voit proposer par un prêtre une tâche bien particulière : restaurer une croix de marbre, un Christ vêtu d’un pagne.

Il s’agit de redonner à la sculpture son aspect d’origine et de dénuder le Christ supplicié. Le créateur de ce crucifix était un jeune sculpteur. Héros de la Première Guerre mondiale, il est resté gravement traumatisé par l’horreur des corps déchiquetés. Ce Christ crucifié, sorte d’exutoire pour l’aider à reprendre goût à la vie, lui a demandé un an de travail acharné.

En quête de pureté, autant dans son art que dans sa foi, il se refuse à couvrir le sexe du supplicié. Les instances religieuses l’obligeront alors à abandonner à un autre le soin d’achever son œuvre.

L’artiste qui doit lui redonner sa forme originelle, en profond humaniste, est fasciné par son auteur. Il met tout en œuvre pour s’imprégner de son inspiration, de ses aspirations profondes afin de respecter sa création.

Réflexion sur le sacré et le profane, sur la place de la religion dans nos sociétés, La nature exposée est un roman dense et puissant, dans lequel Erri De Luca souligne plus que jamais le besoin universel de solidarité et de compassion.

323 a Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Erri De Luca (né Henry De Luca le 20 mai 1950 à Naples) est un écrivain, poète et traducteur italien contemporain. Il a obtenu en 2002 le prix Femina étranger pour son livre Montedidio et le Prix européen de littérature en 2013 ainsi que le Prix Ulysse pour l’ensemble de son œuvre.

Erri De Luca est en outre un alpiniste émérite : « En grimpant, … J’entre dans un lieu vide ou très peu fréquenté, … Là-haut, je me trouve en situation d’hôte, mais pas d’invité. »

« J’examine la couverture en pierre différente, elle semble bien ancrée sur les hanches et sur la nudité. Je lui dis qu’en la retirant on abîmera forcément la nature.  »

Acheter ce livre

Acheter ce livre

img037

Léa Félix, passionnée de littérature : nouveautés et classiques, fictions, essais, BD, SF. J’aime les animaux, leurs écosystèmes, bref tout ce qui concerne l’avenir de notre planète. J’adore également sortir avec mes amis et, baroudeuse à mes heures, je voyage pour rencontrer les gens.