Select Page

« Les noirceurs de l’univers » de Daniel Kunth chez Uppr editions

« Les noirceurs de l’univers » de Daniel Kunth chez Uppr editions

Par le créateur de La nuit des Etoiles !

L’univers serait-il peuplé de trous noirs gros ou petits et serions-nous à la merci de l’un d’entre eux ?

Booquin, après s’être intéressé à L’origine des constellations (voir notre billet du 4 janvier 17 http://bit.ly/2hQVVjl ) vous emmène faire une ballade style « retraite aux flambeaux » mais sans flambeaux !

Le soleil se couche, la nuit devient noire. Personne ne s’en étonne et pourtant cette obscurité recèle un mystère.

Les noirceurs que Daniel Kunth se propose d’évoquer ne décrivent aucunement les traits d’un univers malveillant ou présumé hostile à notre endroit.

Le ciel est semblable à une coupe renversée que les étoiles criblent de scintillations à peine tremblées.

Noir qualifie par effet de miroir inversé, que notre îlot de lumière terrestre reste un lieu d’exception et que les étoiles demeurent des balises rares, mais indispensables à notre prédisposition à rêver.

Mystère que l’écrivain Edgar Poe, l’auteur de fantastiques histoires, commença à déchiffrer. Mais l’univers recèle bien d’autres « noirs » qui restent étranges et passionnent les astronomes. Il ne fait plus de doute qu’il y a dans l’espace une matière invisible et qui fait bouger les étoiles et les galaxies.

Mais de quoi s’agit-il ? Et pourquoi parle-t-on d’une énergie noire qui repousserait l’univers comme un mauvais génie sortirait de sa bouteille en fracassant tout sur son passage ? Et, au centre de la Voie Lactée, un trou noir repu fait parler de lui.

Que savons-nous des trous noirs ? Comment les observer, puisqu’ils sont « noirs » ? L’univers serait-il peuplé de trous noirs gros ou petits et serions-nous à la merci de l’un d’entre eux ?

Dans notre finitude, sertis dans une bulle de lumière, immergés au sein du grand Univers, comment percevons-nous le noir : promesse de lumière où évolution vers un univers froid et stérile ?

333 a Astrophysicien au CNRS, Daniel Kunth observe le ciel à l’aide de puissants télescopes en service au Chili, Hawaii ou dans l’espace comme le célèbre télescope spatial Hubble. Il décrit ainsi… En savoir plus sur Daniel Kunth >

 

Dans notre finitude, sertis dans une bulle de lumière, immergés au sein du grand Univers, comment percevons-nous le noir : promesse de lumière où évolution vers un univers froid et stérile ?

Acheter ce livre

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.