Select Page

Philippe Forest, lauréat du prix de la langue française

Philippe Forest, lauréat du prix de la langue française

L’écrivain et essayiste Philippe Forest a reçu mercredi 13 octobre, le prix de la langue française.

Un prix créé par la ville de Brive qui récompense une personnalité dont « l’œuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française ».

L’auteur de “l’Enfant éternel”, “Aragon” et “Crue” succède à Jean Rolin, Hélène Cixous ou encore Mona Ozouf.

Créé en 1986 par la Ville de Brive la Gaillarde, le Prix de la langue française récompense une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique dont l’œuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française.

Philippe Forest recevra son prix lors de l’inauguration de la 35e édition de la Foire du livre de Brive le vendredi 4 novembre prochain. Le jury de ce prix, présidé cette année par Laure Adler, est composé d’Académiciens français, d’académiciens Goncourt, d’écrivains et de journalistes. Il est doté de 10.000 euros.

Philippe Forest est né en 1962. Docteur en lettres, il a enseigné à partir de 1991 dans des universités britanniques avant de devenir professeur de littérature française à l’université de Nantes. Il a reçu le prix Goncourt de la biographie 2015 pour son volumineux « Aragon », et codirigé la « Nouvelle Revue française » avec Stéphane Audeguy de juin 2012 à février 2015.

Auteur de sept romans et récits, tous parus chez Gallimard.

Entre autres : « L’Enfant éternel » (Prix Femina du Premier Roman 1997), « Toute la nuit », « Sarinagara »(Prix Décembre 2004), « le Nouvel Amour », « le Siècle des nuages », « le Chat de Schrödinger » et dernièrement «Crue», publié en août 2016.

L’an dernier, c’est l’historienne Mona Ozouf, grande spécialiste de la Révolution française qui avait été récompensée par ce prix.

L'équipe Booquin

L’équipe Booquin

L’équipe Booquin est à la recherche de toutes les actualités littéraires, pour que vous soyez toujours à la page.