Select Page

« Pilhan – De quoi est-il devenu le nom ? » de Pierre LARROUY, chez UPPR éditions

« Pilhan – De quoi est-il devenu le nom ? » de Pierre LARROUY, chez UPPR éditions

Une recherche d’explications et de réponses à nos douleurs contemporaines…

Face à la défiance de l’opinion, discours politique et communication publique s’interrogent sur un manque. Ce manque prend souvent le nom de Jacques Pilhan, conseiller de François Mitterrand puis de Jacques Chirac. Tantôt pour se demander ce qu’il aurait fait et dit, tantôt pour juger que le terreau d’analyse qui était le sien se voit aujourd’hui dépassé par les réseaux sociaux, lesquels ont radicalement changé la donne. Alors, de quoi cette référence est-elle le nom ?

Répondre à cette question implique une explication, une mise au jour de l’impensé et, pourquoi pas, une stratégie pour les temps actuels.

Dans cet essai, Pierre Larrouy n’entend pas réécrire l’ouvrage devenu référence de François Bazin (cf. Le sorcier de l’Elysée). Dans Pilhan, de quoi est-il le nom ?, vous ne croiserez pas les « people » de la saga Pilhan, des Présidents aux Ministres ou personnalités de la société civile. Seuls ceux identifiés par l’auteur comme des acteurs de l’hypothèse qu’il formule dans son ouvrage pourront être appelés à paraître : Jean-Luc Aubert, Claude Chirac, Jean Glavany…

2017 pose un point d’interrogation peu rassurant.

Ceux qui attendent des recettes, qu’ils s’adressent au site ‘Marmiton’. Car, vous l’aurez compris, ce n’est absolument pas le propos de Pierre Larrouy.

Parce que pour lui, se poser ainsi la question participe du ratage de la nomination des douleurs contemporaines. Bazin a intitulé son livre Le sorcier de l’Elysée ; ça révèle la sensation de mystère. Mais il n’y pas de potion magique pour le sacré.

Car, en arrière-plan, c’est bien de la recherche d’explications et de réponses que les approches de Pilhan, de quoi est-il le nom ? participent, face à ce que Freud, à son époque, nommait « le malaise dans la civilisation ».

Or, c’est dans la place du symbolique, de la sublimation ou du ressentiment que Pierre Larrouy propose de trouver des pistes de réflexion et de propositions.

Il conclue son analyse par trois portraits-robots qui correspondent à des réponses possibles à la crise de confiance de l’opinion, au ressentiment et au sentiment de déclassement…

229 - aUn livre de Pierre Larrouy

Docteur en sciences économiques et diplômé de l’Institut d’Etudes et de Développement, Pierre Larrouy a été chef de cabinet du Ministre de l’Education nationale Alain Savary, conseiller du Ministre… En savoir plus sur Pierre Larrouy >

 

2017 pose un point d’interrogation peu rassurant…

Acheter ce livre

Acheter ce livre

arthur-galvane

 

Arthur Galvane, lecteur résolument éclectique, (romans, essais, guides société). Mon péché mignon ? Les romans historiques, les polars et la psycho…