Select Page

« Prix d’écriture Claude-Nougaro » Occitanie / Pyrénées – Méditerranée 2017

« Prix d’écriture Claude-Nougaro » Occitanie / Pyrénées – Méditerranée 2017

Jeunesse occitane, à vos stylos !

Ouvert aux jeunes de 15 à 25 ans. Vous pouvez encore vous inscrire jusqu’au 9 janvier 2017 …  (inscription en ligne)

Le prix d’écriture Claude Nougaro, organisé par la région Occitanie / Pyrénées – Méditerranée récompense une œuvre inédite, sur thème libre, écrite en français, créée dans une de ces quatre catégories :

  • Nouvelle
    L’écriture de fiction concerne : le conte, le récit, la nouvelle, la pièce de théâtre.
  • Scénario de court-métrage
    Le genre retenu est la fiction. Le projet devra être accompagné d’un synopsis et d’une note d’intention.
  • Bande-dessinée
    Sur thème libre, le projet peut être réalisé par un ou deux participants (scénariste et dessinateur).
  • Chanson
    Le projet peut être réalisé en solo ou en collectif. L’artiste doit posséder un répertoire d’au moins trois chansons originales.

Ce prix est ouvert aux jeunes de 15 à 25 ans vivant en Occitanie / Pyrénées – Méditerranée.

Deux natures de récompenses seront décernées aux lauréats :

  • Le prix Tremplin pour les 18-25 ans ;
  • Le prix Découverte pour les 15-18 ans.

Créé en 2006 par la Région Midi-Pyrénées, le Prix d’écriture Claude Nougaro s’adresse aux jeunes, de 15 à 25 ans, et a pour vocation de faire émerger de nouveaux talents, d’encourager l’expression et la créativité des jeunes âgés de 15 à 25 ans et de faire émerger de nouveaux talents.

En 10 ans, près de 2 500 jeunes ont participé au concours. Escomptons que l’édition 2017 s’avèrera également un excellent millésime !

Pour l’édition 2016, le jury de professionnels a récompensé 19 lauréats dans les catégories « Écriture de fiction », « Bande dessinée », « Scénario de court-métrage » et « Chanson ».

208-i

© Lydie Lecarpentier

Les rappeurs Bigflo et Oli, parrains de l’édition 2016, entourés de Cécile Nougaro, la fille de Claude Nougaro (à droite), de Carole Delga, Présidente de la Région et de Martin Malvy.

 

208-i2Le « Petit Taureau », comme le surnomment affectueusement les toulousains, avait deux passions : le jazz et Toulouse, sa ville natale. Ce prix qui porte son nom lui rend un bel hommage, confirmant le prestige dont il jouit toujours dans la capitale occitane.

Acheter ce livre

Acheter ce livre

La rédaction la-redaction