Select Page

Raphaëlle Giordano « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… »

Raphaëlle Giordano « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… »

Raphaëlle Giordano, « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… », chez Eyrolles.

Les prescriptions d’un « routinologue » à suivre absolument ! Enfin si ça vous amuse…

« – Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ?
– Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
– Mais… Comment vous savez tout ça ?
– Je suis routinologue.
– Routino-quoi ? »

Votre mental vous joue de vilains tours. Il vous raconte des histoires et vous finissez par le croire ! C’est un magicien noir mais vous ne le savez pas encore, vous êtes un magicien encore plus fort : vous avez le pouvoir de dominer votre mental et même de le manipuler !

Boulot, métro, dodo… La vie de Camille ressemble beaucoup à cette expression et la jeune femme de 40 ans, sans être malheureuse, n’est pas non plus particulièrement épanouie. Elle se sent morose, un peu à cran… Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : d’abord incertaine, la jeune femme finit par accepter et vit des expériences hors du commun pour être au clair avec sa personnalité et ses envies profondes, pratiquer la psychologie positive, s’accomplir dans son couple… A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Un ouvrage qui ne fait pas que donner des conseils, des « directives«  mais qui donne du baume au cœur, qui fait du bien ! le dénouement est exquis. Vous verrez, vous terminerez cette lecture en souriant…

Parce que plutôt qu’un roman, vous tenez, avec Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une…, un livre de « psycho/bien-être » déguisé. Et ce n’est pas un mal du tout : découvrir les recettes du bonheur à travers une histoire est nettement moins rébarbatif que lire un ouvrage de coaching revendiqué.


Par contre, là où ça devient plus ennuyeux, c’est que plus l’histoire avance, plus l’illusion se dissipe. La trame est ultra-prévisible et, surtout, n’offre aucun rebondissement, aucune difficulté réelle pour sa protagoniste. Camille a d’ailleurs la personnalité et la malléabilité d’une boule de pâte à modeler. Tout ce qu’on lui conseille est du pain béni ! Jamais la brave fille ne semble remettre sérieusement son coach en question. Elle se rebelle cinq minutes ? Il se contente de lui répéter ce qu’elle doit faire, et Camille répond « C’est une bonne idée, Claude ! »…


Et bien entendu, tout fonctionne à chaque fois. Depuis le fils qui ne fait pas ses devoirs jusqu’aux difficultés professionnelles, il suffit de discuter (une seule fois, c’est amplement suffisant) et le problème est résolu !

France Loisirs : « Tout à la fois roman et livre de développement personnel, suivez Camille sur le chemin de la vie de ses rêves. Dans la lignée des livres de Laurent Gounelle, un parcours initiatique touchant, mais aussi un inspirant coaching riche en techniques créatives. Comme Camille, apprenez à enchanter votre vie ! »

Raphaëlle Giordano

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une… : une citation de Confucius qui donne le ton !

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes

Christine Larrouy

Gérante de société de consulting, directrice de projets éditoriaux et événementiels dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice. Aborde l’actualité du livre dans un choix de partage du point de vue subjectif que lui suggère le livre. Christine Larrouy, directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.