Select Page

« Réfugiés », mot de l’année 2016

« Réfugiés », mot de l’année 2016

Il est parfois difficile, ou tout du moins délicat, de se réjouir d’une distinction, d’une consécration. Celle-ci, sans créer la surprise au vu de l’actualité, laisse malgré tout un goût amer : le mot « réfugiés » a été élu « mot de l’année » haut la main pour résumer l’année qui vient de s’écouler lors de la douzième édition du Festival du Mot à la Charité-sur-Loire, dans la Nièvre. Le choix du jury et des internautes pour ce terme s’est imposé avec une « unanimité inédite », selon le président du jury (plus de 98 000 personnes ont participé à ce vote du 20 avril au 17 mai). Rappelons ici que ce choix intervient quelques jours après le rapport de Jacques Toubon sur la situation des étrangers en France, dans lequel ce dernier  rappelle que les mots « ne sont pas neutres » et qu’ils « peuvent s’avérer à double tranchant ». Ne pas confondre donc, réfugié, migrant, clandestin, immigré ou exilé. Un sens et une réalité pour chaque mot, une porte ouverte qu’il convient souvent d’enfoncer. Lors de cette 12e édition du Festival du mot, Marc Le Carpentier, son directeur artistique, a ainsi expliqué l’évidence de ce choix : « dans un siècle, quand les livres d’Histoire évoqueront la période qui vient de s’écouler, ils verront des afflux de familles en fuite et penseront au mot réfugiés ». Confirmant cette distinction unanime, le président du jury Roland Cayrol a précisé :  « il n’arrive presque jamais que le jury et les internautes, qui votent séparément, arrivent à la même conclusion. C’est ce qui est arrivé cette année, avec une vitesse surprenante ». Parmi les mots les plus cités dans la première phase de la délibération, d’autres termes avaient dominé les autres choix possibles, parmi lesquels, le challenger, ubérisation, qui évoque une rupture économique et/ou sociale majeure, mais aussi république, terrorisme, radicalisation, climat ou orthographe, chacun de ces termes renvoyant bien sûr à l’actualité.

Ce terme s’est imposé avec une « unanimité inédite », selon le président du jury.

Lise Gallitre 

lise-gallitre1

Journaliste spécialisée dans la culture au sens large du terme.