Select Page

La révolution robotique de Michel Nachez, chez Uppr éditions

La révolution robotique de Michel Nachez, chez Uppr éditions

©jack35

Etes-vous prêt à cohabiter avec des êtres intelligents non biologiques ?

L’homme a toujours été un moyen de reproduction des objets techniques… (Patrice Maniglier dans Mecanopolis, Cité de l’avenir).

Nous, les humains, vivons actuellement un tournant qui va nous amener à quelque chose d’inédit : pour la première fois dans l’Histoire, nous allons de plus en plus cohabiter avec des êtres intelligents non biologiques et, oui, voilà qui est réellement nouveau !…

Les deux à trois décades à venir seront celles de l’avènement de la robotique : les robots seront là, à tous les niveaux et partout, et rien ne fonctionnera plus sans eux ! Ils seront présents dans nos institutions, dans nos établissements d’enseignement, dans quasi toutes les sphères professionnelles, dans nos rues, dans nos foyers et ils pourront même accéder à nos lits…

Rob est un nom commun du slave ancien qui se traduit par « esclave » et il est à la racine de mots existants dans des langues slaves modernes. Le robot est donc bien par essence un ouvrier/esclave chargé d’accomplir travaux et corvées. C’est est un dispositif mécatronique (mot synthétisant « mécanique », « électronique » et « informatique ») programmé pour exécuter des tâches automatiquement et qui peut ou non être capable de se déplacer : son essence même est d’être un acteur/travailleur non-biologique.

Les apparences des robots pourront être diverses et leur intelligence artificielle variable, allant du simple et « bête » bras métallique articulé (tel ceux que l’on connaît déjà depuis longtemps dans l’industrie) jusqu’à l’androïde/gynoïde le plus élaboré et « intelligent ».

Le robot élaboré devra être pourvu d’une intelligence qui serait alors dite artificielle et, pour Michel Nachez, il n’y a objectivement aucune raison de cantonner une telle intelligence artificielle dans le robot en tant qu’entité/individu, car elle peut aussi être envisagée/implémentée dans des robots, dans des ordinateurs, dans des réseaux d’ordinateurs – tout cela plus ou moins interconnectés –.

Une telle IA serait alors capable d’avoir accès à plus d’informations simultanées que les humains pour être en mesure de prendre en charge et de gérer (et bien mieux et plus rapidement que les hommes) nombres d’ensembles de communications, de logistique, de décisions, d’actions…

Cohabitation paisible ou conflictuelle ? En tous cas, il est mieux de s’y préparer. Ce livre vous initie à ce tournant qui va nous amener à quelque chose de réellement nouveau : pour la première fois dans 279 - al’Histoire, nous allons cohabiter avec des êtres intelligents non biologiques

Michel Nachez

Michel Nachez est docteur en anthropologie et enseigne à l’Université de Strasbourg (UdS) et à l’École Nationale Supérieure d’Informatique pour l’Industrie et l’Entreprise (ENSIIE). Son… En savoir plus sur Michel Nachez >

 

Cohabitation paisible ou conflictuelle ? En tous cas, il est mieux de s’y préparer

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

arthur-galvane

 

Arthur Galvane, lecteur résolument éclectique, (romans, essais, guides société). Mon péché mignon ? Les romans historiques, les polars et la psycho…