Select Page

« Les Salauds devront payer » d’Emmanuel Grand

« Les Salauds devront payer » d’Emmanuel Grand

« Les Salauds devront payer », d’Emmanuel Grand, aux éditions Liana Lévi

Wollaing. Une petite ville du Nord minée par le chômage. Ici, les gamins rêvent de devenir joueurs de foot ou stars de la chanson. Leurs parents ont vu les usines se transformer en friches et, en dehors des petits boulots et du trafic de drogue, l’unique moyen de boucler les fins de mois est de frapper à la porte de prêteurs véreux. À des taux qui tuent…

Pauline, la fille du ferrailleur, n’a qu’une envie : fuir. Fuir la grisaille qui est son seul avenir. Ce n’est pas avec un quart de temps chez l’épicier du coin que l’on fait des projets. Pourtant Pauline est une fille volontaire, elle s’est sortie d’une adolescence dévastée par la drogue et l’alcool. Partir avec son amoureux, à n’importe que prix.

Dommage pour toi, Pauline, ton rêve aura été de courte durée. La veille du grand départ, son corps git dans un sordide terrain vague en bordure de la ville…

L’assassinat de la jeune fille ouvre la boîte de Pandore de l’Histoire, dans cette région où le passé enfoui est diablement chargé.

En effet, derrière ce meurtre, le commandant de police Erik Buchmeyer distingue d’autres rancœurs. Syndicalistes et patrons se sont violemment heurtés à l’époque de la fermeture de l’usine, et personne n’a oublié… D’autres salauds. Et Buch sait d’expérience qu’il faut parfois écouter la petite idée tordue qui vous taraude, la suivre jusque dans les méandres obscurs des non-dits et du passé.

Le titre, un peu désuet, sonne comme un clin d’œil au polar à papa et joue ainsi, d’emblée, sur la question du temps, au cœur de cette histoire où la mémoire et la vengeance tiennent la place centrale.

Tantôt roman social trouble, tantôt thriller haletant, Les Salauds devront payer est une machiavélique histoire de vengeance. 

Emmanuel Grand y confirme son habileté à camper des personnages forts et à échafauder des scénarios redoutablement efficaces.

Emmanuel GrandDans Les salauds devront payer, le romancier sème les pièces d’un puzzle tragique et vous, lecteur, recomposez au fil des pages des histoires d’hommes et l’Histoire de France des années quarante à aujourd’hui.

Les guerres coloniales d’Indochine et d’Algérie, les luttes syndicales contre la désindustrialisation des années 70 servent de terreau toxique à ce polar réaliste qui parle d’une France périphérique meurtrie.

Amateur de happy end, passez votre chemin, pas de lendemains qui chantent ici, mais des personnages qui ont des convictions !

« Emmanuel Grand signe un livre ébouriffant qui explose les frontières des genres : suspense, roman de mœurs, thriller psychologique. Une grande réussite » Le Figaro.

« L’intrigue est impeccablement tenue, les personnages crédibles et les rebondissements saisissants. » Libération.

« Maître ès atmosphères, Emmanuel Grand nous sert un remarquable roman social et littéraire. » Liaisons sociales.

Emmanuel Grand

Emmanuel Grand réussit de façon magistrale à mener ce polar du début à la fin. Dans Les salauds devront payer, il sème les pièces d’un puzzle tragique et vous, lecteur, recomposez au fil des pages des histoires d’hommes et l’Histoire de France des années quarante à aujourd’hui.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

Itunes
Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.