Select Page

S’il fallait trouver des raisons pour lire…

S’il fallait trouver des raisons pour lire…

Des écrans, des images, des clics, des séries tout de suite et maintenant, des films en veux-tu en voilà… On souffle, on se calme et on lit, ça vous dit ? Il y a un temps pour tout et il y en a un pour la lecture, incontestablement ; un temps quotidien où il faut lire, si, si, si, c’est même recommandé pour la santé. Première raison : ça stimule le cerveau, paraît-il – rien de négligeable aujourd’hui, qu’en dites-vous ?

Ensuite, lire diminue le stress – à l’ère des angoisses et des tensions pour tout et n’importe quoi, on prend, sans hésiter. Porte ouverte enfoncée : ça améliore les connaissances – oui, vous vous en doutiez, mais bon, à l’heure des émissions de télé-réalité palpitantes et fascinantes qui auraient, elles, tendance à les amoindrir, c’est toujours bien d’enfoncer des portes ouvertes, disons- le.

Accroissement du vocabulaire, amélioration des capacités mémorielles et d’analyse, bons points pour l’attention et la concentration, même constat pour la rédaction… Il vous en faut plus ?

Bon, allez, encore alors, et pas des moindres : de nombreuses études ont démontré que la lecture tranquillisait considérablement l’esprit en même temps qu’elle l’instruisait ou le divertissait.

Et puis, il y a tout le reste : ces histoires, d’autres que les nôtres, ces personnages, connus ou non, ces images, toutes ces pages pleines d’ici et d’ailleurs, toutes ces autres vies qu’on peut lire et vivre dans notre lit… Des raisons de lire, il y en a tellement qu’on pourrait sans doute en écrire un livre, un de plus à lire.

On s’y (re)met ?

un temps quotidien où il faut lire, si, si, si, c’est même recommandé pour la santé.

Lise Gallitre 

lise-gallitre1

Journaliste spécialisée dans la culture au sens large du terme.