Select Page

« Théa » de Mazarine Pingeot aux éditions Julliard

« Théa » de Mazarine Pingeot aux éditions Julliard

Un roman fort sur les rapports familiaux avec, en toile de fond, l’histoire du monde.

Paris, 1982 : fuyant le coup d’État, des centaines d’Argentins se réfugient dans la capitale française, des images macabres plein la mémoire.

La vie de Josèphe, 22 ans, bascule lorsqu’elle croise l’un d’entre eux.

À peine le coup de foudre s’est-il produit que le mystérieux « Antoine » disparaît. Josèphe se met alors à enquêter : qui est Antoine ? Que lui est-il arrivé ? Est-ce vrai, ce que Josèphe a lu sur les « disparus », sur ces « folles de la place de Mai » ?

Alors qu’elle découvre le passé de l’homme qu’elle aime, la jeune femme est brutalement renvoyée à sa propre histoire familiale, aux secrets et aux silences de ses parents…

Bientôt les stigmates de la guerre d’Algérie viendront se mêler à ceux de la dictature argentine…

Théa, un roman d’apprentissage ardent, politique et sensuel, explore la découverte de l’amour et de l’horreur du monde…

 C’est le treizième roman que signe Mazarine Pingeot. S’amusant à incarner son héroïne, celle qui a été pour l’ensemble des français « la fille cachée du Président » devient, le temps de ce dernier opus, Josèphe, qui pourtant, n’a pas grand-chose en commun avec son auteure : elle est née dans une banale banlieue dans une famille de Pieds Noirs d’Algérie, qui vote à droite.

Mais le masque s’avère finalement trompeur, car lorsque vous lisez le roman, vous détectez en filigrane entre Mazarine et Josèphe de nombreux points communs…

270 a Normalienne, professeure agrégée de philosophie, scénariste (notamment de L’Économie du couple, de Joachim Lafosse, 2016), Mazarine Pingeot a déjà publié douze livres, pour la plupart chez Julliard (dont Bouche cousue, Bon petit soldat, Mara et Théa, le dernier en date) à l’exception d’Entretien avec Descartes, publié chez Plon, et de La Dictature de la transparence, chez Robert Laffont.

« Ce livre sur l’amour fou pour un homme mystérieux, l’amour filial et la recherche de ses origines a un souffle tel qu’il nous emmène jusqu’au point final en mêlant politique, histoire du monde et sensualité entre deux amoureux. Passionnant. » Anne Michelet, Version Femina. « Mazarine Pingeot raconte avec finesse la prise de conscience d’une femme qui jusque-là ignorait finalement tout d’elle-même. C’est aussi comme ça qu’on devient adulte. » Thomas Tissaud, L’Obs « Mazarine Pingeot signe un roman fort sur les rapports familiaux. Les plus belles pages traitent de la parole, trop souvent confisquée. » Amélie Cordonnier, Femme actuelle

« Mazarine Pingeot raconte avec finesse la prise de conscience d’une femme qui jusque-là ignorait finalement tout d’elle-même. C’est aussi comme ça qu’on devient adulte. » Thomas Tissaud, L’Obs

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

arthur-galvane

 

Arthur Galvane, lecteur résolument éclectique, (romans, essais, guides société). Mon péché mignon ? Les romans historiques, les polars et la psycho…