Select Page

« Tiens ferme ta couronne » de Yannick Haenel chez Gallimard (07/09/2017)

« Tiens ferme ta couronne » de Yannick Haenel chez Gallimard (07/09/2017)

©les inrockuptibles

En lice pour le Médicis 2017 !

Alors qu’aucun producteur n’est intéressé par son scénario sur la vie de Herman Melville, le narrateur rencontre, à New York, le célèbre cinéaste Michael Cimino, réalisateur du Voyage au bout de l’enfer et de La porte du paradis.

S’ensuit une série d’aventures rocambolesques au cours desquelles il croise la route d’Isabelle Huppert, d’un dalmatien nommé Sabbat et d’un voisin démoniaque.

Rocambolesque, mais construit : Yannick Haenel vous tronçonne sa fiction (ou ce qui pourrait passer pour être son biopic ? Mais non, c’est juste l’idée qu’il veut que l’on se fasse de Tiens ferme ta couronne). Bien construit donc, car proprement découpé en trois parties, chronologiquement organisées bien que leur scansion soit agrémentée de nombreux flashbacks qui en rompent de déroulé linéaire.

« Des films » :

Le narrateur a reconstitué sous forme de scenario la vie de Herman Melville (l’auteur de l’iconique Moby Dick). Il rencontre Michael Cimino, cinéaste de profession, à New York avant de s’en retourner à Paris. Il s’enfonce alors dans une période que l’on pourrait qualifier d’autiste : cloitré dans sa solitude, il se repasse en boucle des films, en particulier Apocalypse No.

« Des histoires »

Notre héros sort enfin de sa tanière. Et bien lui en prend : au cours d’une soirée resto avec le producteur, il fait la connaissance d’Isabelle Huppert et de Léna, conservatrice du Musée de la Chasse, dont il tombe immédiatement amoureux. Cette première rencontre ne restera pas sans suite !

« Des noms »

Le lendemain de cette soirée d’ivresse (dans tous les sens du terme), et malgré une gueule de bois carabinée, l’ermite décide de sortir de sa coquille et retrouve le goût de vivre.

A vous de voir comment il va s’y prendre pour cela !

367 a©lemonde.com

Yannick Haenel (né en 1967) est un écrivain français, co-fondateur de la revue Ligne de risque. Il est chroniqueur pour le magazine de littérature et de cinéma Transfuge depuis 2010 et à Charlie Hebdo depuis la reprise de la publication après les attentats de janvier 2015. En 2007, il publie dans la collection L’infini, dirigée par Sollers, Cercle (éd. Gallimard), roman qui reçoit le prix Décembre et le prix Roger-Nimier. En 2008-2009, Haenel est pensionnaire à l’Académie de France à Rome – Villa Médicis4.

En 2009, il reçoit le prix Interallié et le prix du roman Fnac pour Jan Karski.


Le narrateur a reconstitué sous forme de scenario la vie de Herman Melville (l’auteur du fabuleux et iconique Moby Dick).

Acheter ce livre

Acheter ce livre

Christine Larrouy

Christine Larrouy 

Directrice de projets éditoriaux dans le monde de l’art, de la culture et de l’économie, sculptrice.