Select Page

« La tristesse des éléphants », de Jodi Picoult, chez Actes Sud (04/01/2017)

« La tristesse des éléphants »,  de Jodi Picoult, chez Actes Sud (04/01/2017)

La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n’avait que trois ans. Aujourd’hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace.

Une seule certitude l’habite : jamais sa mère ne l’aurait abandonnée.

Alors Jenna entreprend de relire le journal de bord d’Alice. Sa mère était une scientifique qui étudiait le deuil chez les éléphants. Pour progresser dans sa quête, elle s’adjoint les services de Serenity Jones, une voyante qui prétend être en lien avec l’au-delà, et de Virgil Stanhope, l’inspecteur qui avait suivi l’enquête à l’époque.

Émouvant et haletant, ce dernier roman de Jodi Picoult nous fait croire à l’impossible.

La quête de cette adolescente à la recherche de sa mère et des raisons de sa disparition s’avère particulièrement attendrissante. Jodi Picoult vous conduit jusqu’au cœur de ce périple en vous communiquant les sentiments éprouvés par ses personnages : ceux de Jenna bien sûr, mais aussi ceux de la voyante et du détective qu’elle a recrutés pour la soutenir dans ce parcours aléatoire mais Ô combien crucial pour elle.

L’auteure vous raconte les péripéties de cette émouvante entreprise en faisant parler tour à tour ses héros.

Ce choix de narration s’avère très efficace et se prête merveilleusement au sujet.

La prise de parole d’Alice vous emporte au fil de son étude dont le sujet à lui seul est captivant pour ceux qui se passionnent pour la tristesse des éléphants face à la mort. Et nous sommes nombreux à l’être, tant la disparition de ces mastodontes représenterait un bouleversement écologique irréversible pour notre planète. Jodi Picoult fait preuve à cette occasion d’un attachement particulier à cette cause, en s’étant, et cela se ressent à la lecture, bien documentée sur le sujet.

Sans oublier son propos de départ, prétexte à cette « naturaliste-fiction » très réussie : la quête de Jenna.

281 - aVous passerez un moment à la fois intéressant et émouvant dans la lecture de ce roman qui réunit un certain nombre de bons ingrédients : construction maitrisée, profondeur des sentiments, le tout mené par une plume très fine.

Jodi Lynn Picoult est née en 1966 à Long Island. C’est une écrivaine américaine.

Elle a reçu le New England Bookseller Award pour ses romans en 2003. Elle a vendu de par le monde environ 14 millions de romans.

La quête de cette adolescente à la recherche de sa mère et des raisons de sa disparition s’avère particulièrement attendrissante.

Acheter ce livre

Amazon

Acheter ce livre

photo heloise paris 1

Heloise Paris. Contrairement à ce que mon patronyme laisserait supposer, je suis née en Haute Provence, et serais plutôt Manon des Sources que Gavroche !